DOSSIER TECHNIQUE


SICSOE EMBOUTEILLAGE
Caractéristiques techniques du site de SICSOE Cenac : . 12 500 m² structurés, isolés toiture murs péripheriques et cloisons intérieures sur un logique de flux en arc de cercle . . Un bâtiment réparti en quatre zones principales : . La cuverie (capacité actuelle : 21 500 hl), . La production (objectif par an : 13 millions de cols), . Le stockage (capacité : 5 millions de cols) . Le laboratoire (analyse des vins et contrôle qualité de la production), . Une politique environnementale : . Intégration du batiment dans son environnement proche, . Séparation des eaux pluviales et mise en place d'une station de traitement des eaux usées de 30 m³/jour . Tri sélectif des déchets. . Une certification ISO 9002 (depuis juillet 2000). . Une gestion informatique spécifique (assurant une traçabilité, une transparence et une réactivité optimales). 1. LA CUVERIE
La cuverie s'étend sur 1 800 m² avec une capacité totale de 21 500 hectolitres . Elle comprend 126 cuves toutes épalées pour une meilleure gestion des volumes lors des mouvements produit , de 27 à 500 hectolitres pour favoriser un stockage en volumes pleins . La zone comprend une infrastructure de 230 m² à l'intérieur du bâtiment , la chambre froide , isolée et sous température régulée entre 9.5°C et 10.5°C pour une meilleure conservation des arômes principalement affectée au stockage de 4 000 hectolitres de vins blancs et rosés . La conservation des vins est assurée par un réseau de gaz neutre , mélange d'azote et de CO2 , reliant chaque cuve a une centrale sous pression permanente de 0.01 bar . En appui sur un système informatique permettant une traçabilité totale , historique produit , circuit physique et historique des analyses , l'entreprise propose les prestations suivantes : . assemblage . collage . carbonication / décarbonication à l'aide d'un carbofresh . filtration sur terre a l'aide de deux filtres à terre de 10m² capables de traiter 400 hectolitres à l'heure et un filtre à lie . remplissage de fûts et suivi de tirage en bag in box . soutirage . traitement SO2 . traitement au froid (-2°C / 2°C pendant 24h) à l'aide d'une cuve thermo-régulée avec circuit de refroidissement extérieur à la cuve de vin. . préparation à la mise en bouteille. . une salle de filtration pour la mise en bouteille de 20 m² entièrement carrelée et spécialement dédiée à cet effet. La filtration des vins avant mise en bouteilles est assurée par des médias filtrants sous carters étanches dont les cycles de prélavage et de lavage sont quotidiens, et la stérilisation automatique. Filtration sur paques , sur membrane ou filtre lenticulaire avec lors des mise en bouteilles de vins blanc ou rouge sucrés le rajout d'une membrane supplémentaire " gendarme " qui vient non pas filtrer mais garantir la stérilité de la filtration . 2. LA PRODUCTION La zone de production s'étend sur une surface utile de 1 300 m² et comprend trois lignes de production et une zone de reprise pour les travaux à façon : 1. Lignes de production : . Ligne d'embouteillage & habillage : -Dépalettisation des bouteilles vides par couches pour éviter les casses et réduire les manipulations . -Rinceuse de bouteilles vides par jet d'eau bouteille et retournement pour égoutter la bouteille . -Remplissage de la bouteille cadence 6 000 bouteilles par heure maximum (pour 28 becs ) , en créant une légère dépression dans la cuve de la machine et en corrigeant le niveau en fonction de la température du vin et de sa densité . -Bouchage cadence 1500 bouteilles par tête par heure maximum , en faisant le vide dans la bouteille pour éviter toute pression entre le vin et le bouchon .Détecteur et alarme en cas de non fonctionnement du vide . -Sertissage de la capsule à vis bague 30x50 et 30x60 sur les formats 75cl bordeaux et 75cl bourgogne .Cadence 6000B/H max avec 4 têtes de sertissage . -Table d'accumulation pour garantir avant la mise en coffre une reprise dimensionnelle du bouchon de 97% avant de coucher les bouteilles dans les coffres . -Habillage colle à froid ou adhésif de l'étiquette ou de la contre-étiquette -Encaissage semi-automatique , pose des intérieurs manuelle pour un contrôle visuel par l'opérateur. -Pesage des carton avec avec une tolérance de +/-100gr pour éviter les bouteilles manquantes dans les cartons ou les bouteilles males remplies. -Filmage des palettes avec du film étirable 23µ pour une meilleure tenue des palettes lors des manipulations. -Gestion informatique en temps réel évoluant dans la même base de données que les autres services SICSOE pour une meilleure traçabilité . -Liste des formats de bouteilles : bordeaux et bourgogne : 375ml,50cl, 75 cl, 100cl,150 cl, -Effectif : 6 personnes dont un cariste. . Ligne de reprise : -Lavage et brossage du corps, du goulot et du fond de la bouteille a l'eau de ville . -Séchage du tiré-bouché a l'air chaud pour éviter toute trace d'humidité lors de l'étiquetage des bouteilles . -Etiquetage colle à froid ou adhésif sur étiquette et contre-étiquette. -Encaissage semi-automatique , pose des intérieurs manuelle pour un contrôle visuel par l'opérateur. -Filmage des palettes avec du film étirable 23µ pour une meilleure tenue des palettes lors des manipulations. -Gestion informatique en temps réel évoluant dans la même base de données que les autres services SICSOE pour une meilleure traçabilité . -Cadence 6 000 bouteilles par heure, -Effectif : 8 personnes dont un cariste . . Ligne de tirage de ¼ à vis : . ¼ à vis = 18,7 cl - centilisation utilisée, entre autre, pour les compagnies aériennes ou ferroviaires, . Vitesse : 4 500 bouteilles par heure, soit environ 24 000 bouteilles par jour, . Effectif : 4 personnes. 2. Poste de travaux à façon . Comprend entre autres : . une laveuse, . une capsuleuse, . une étiqueteuse, . une banderoleuse, . un poste d'encaissage manuel, . un personnel affecté en fonction des besoins. La partie production est conçue de telle sorte que SICSOE est en mesure de s'adapter aux attentes de sa clientèle, et aux exigences induites par chaque marché, notamment à l'exportation (habillages, conditionnements spécifiques…). Ainsi SICSOE offre souplesse, adaptabilité et réactivité, et s'appuie pour cela sur la polyvalence de son personnel. 3. LE STOCKAGE Cette unité comprend deux parties : . Le stockage de produits finis et tiré-bouché : . Il s'étend sur 8 500 m² et permet de stocker quelques 4,5 millions de cols (équivalent 75 cl), . Il est divisé en plusieurs zones : . Stockage de tiré-bouché (coffres), . Stockage sur rayonnages métalliques , . Stockage de masse (productions importantes et par palettes complètes). . La zone de préparation atteint 1 000 m² et permet de desservir quatre quais de chargement équipés de passerelles ainsi qu'un accès à niveau pour les véhicules légers. . Le stockage des matières sèches (bouteilles, bouchons, capsules, étiquettes) : . Zone intérieure agencée avec des rayonnages métalliques, . Zone extérieure de 1 500 m² affectée au stockage de bouteilles vides. . Les prestations de service : . La préparation de commandes, avec contrôle croisé ( personnes différentes ) . Le chargement et les expéditions, avec contrôle au chargement et contrôle avant fermeture des portes du camion . la gestion des stocks de matières sèches. Avec gestion informatique des adresses et des mouvements internes .
4. LE LABORATOIRE Afin d'assurer un suivi rigoureux et de garantir la qualité du vin, un œnologue et une laborantine ont en charge la gestion du laboratoire de SICSOE, intégré au site. L'activité du laboratoire se décompose en deux activités principales : . L'analyse des vins et la surveillance du stockage vrac : . contrôle du degré volumique, . contrôle de l'acidité volatile, . contrôle du pH, . contrôle de l'acidité totale, . contrôle des soufres (libre et total), . contrôle du fer et du test protéines pour les vins blancs et rosés. Par la suite, chaque manipulation de la cuverie (transfert, soutirage, assemblage, …) donne lieu à une analyse de contrôle qui est enregistrée dans la base de données informatiques. Tout le stock du vin vrac est automatiquement contrôlé au moins une fois par mois afin de s'assurer d'une bonne conservation et de détecter le cas échéant les vins les plus fragiles. L'ensemble des résultats des analyses est saisi sur le système informatique permettant ainsi une traçabilité du produit, de la réception au contrôle après mise et inversement. . Contrôle de la qualité de la mise en bouteille : . contrôle effectué deux fois par jour pour le processus de tirage et de bouchage, en plus de la prise d'échantillons systématique à chaque mise en bouteille - contrôles et échantillons enregistrés sur le système informatique . concerne particulièrement la centilisation, la qualité du bouchage (mise en bouteille sous vide) ou du sertissage (étanchéité des ¼ à vis), le degré …
5. LA DEMARCHE QUALITE Afin de garantir à sa clientèle des prestations, des services et des produits de qualité, mais aussi de développer son efficacité, SICSOE s'est engagée dans une démarche qualité. Cette démarche s'est concrétisée par l'obtention de la certification ISO 9002 (version 1994) en juillet 2000. Son champs d'application comprend "l'ensemble des activités et services liés à l'embouteillage, le conditionnement, le stockage, la vente et la préparation de commandes de vins en vrac ou en bouteilles." Concrètement, cette démarche repose sur une maîtrise totale de la traçabilité de chaque produit, traçabilité montante comme descendante, de la livraison du vin (vrac ou bouteilles) jusqu'à son stockage puis son expédition. Cette volonté a conduit à développer un outil informatique performant qui permet une grande transparence pour les clients et un suivi en temps réel de leurs produits (retracer l'origine du vin, les travaux effectués sur chaque produit, le personnel intervenu sur chaque opération, les matières sèches utilisées, et le lieu de stockage). Parmi les priorités de SICSOE figurent l'implication et la responsabilisation de son personnel. Elles se concrétisent par la mise en place de plans de formation adaptés et le développement de groupes de travail. La concertation est privilégiée, le personnel a participé à la réflexion menée sur la conception du bâtiment (son aménagement intérieur ,sonore, son éclairage, création d'une cantine, de vestiaires…), mais aussi sur la gestion des 35 heures hebdomadaires (week-end de trois jours), et du travail à la chaîne en 2x8. SICSOE a pour objectif d'actualiser sa certification ISO 9002 à la version 2000 et envisage de débuter une démarche environnementale de type ISO 14000. 6. ANALYSE ET DEVELOPPEMENT D'UN PROGRAMME INFORMATIQUE EN INTERNE SICSOE a développé un système informatique en interne parfaitement adapté à son type d'activité, et modifiable en fonction des besoins de sa clientèle. Ce système repose sur une mise en réseau de l'intégralité des postes de travail qui évoluent dans la même base de données (chaîne de production, zone de stockage, expédition…). Ainsi la gestion de chaque opération est saisie en temps réel. Le client a la garantie d'une transparence permanente et peut contrôler et connaître l'avancée de ses commandes à tout moment. Parallèlement, ce système informatique permet réactivité et souplesse au niveau de la chaîne de production, qui peut réactualiser instantanément son planning de fabrication et d'expéditions en fonction des demandes et des impératifs de chaque client. Le site internet permet à chaque partenaire de consulter ses propres données en temps réel et toute sécurité . 7. LA DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE SICSOE s'est engagée dans une démarche environnementale. Intégrée de la manière la plus discrète dans son environnement géographique, elle revalorise tous ses déchets liquides et solides. Elle s'est dotée d'une station d'épuration, indépendante du bâtiment principal mais intégrée au site. Cet équipement permet de traiter l'intégralité de ses effluents. Cette station d'épuration possède une capacité de traitement de 30m³ par jour, équivalant à l'équipement d'une commune de 3 000 habitants. Ce potentiel n'est utilisé aujourd'hui qu'à 50%. Son principe de fonctionnement repose sur le traitement biologique aérobie par boues activées en aération prolongée. Les boues résiduelles, y compris les boues liquides, sont valorisées par compostage par une entreprise spécialisée. SICSOE ne rejette pas d'effluents même traités directement en milieu naturel. Une fois épurées les eaux traitées transitent par 3 bassins. Il s'agit de deux bassins pompiers d'une capacité totale de 1400 m³ et d'un bassin d'orage, qui se remplissent naturellement avec les eaux pluviales. Ce cheminement de l'eau favorise une dilution avec les eaux de pluie. Cette maîtrise de la qualité des eaux rejetées est un objectif pour SICSOE . Le traitement des terres de filtration (résidus des filtrations des vins) est confié à un prestataire spécialisé. Les déchets solides, papiers et cartons, verres, plastiques sont triés et regroupés dans des bennes. Ces dernières sont collectées par une entreprise de retraitement des déchets. Par ailleurs, le bâtiment a été conçu de façon à minimiser l'effet de masse et les nuisances visuelles par rapport aux voies de passage. Le positionnement du corps de bâtiment sur le terrain avec la disposition des volumes, sa hauteur, l'emplacement des zones de circulation ont été pris en compte dans la réflexion. De même, l'aménagement paysager du site et le choix des teintes de la façade contribuent à harmoniser SICSOE par rapport à son environnement immédiat.